Rosula Blanc | La Giette - CH 1984 Les Haudères
fr | de | en

Raku/Céramique

Le raku est une technique d’origine japonaise, avec une cuisson à basse température (900°-1000°) où les pièces sont retirées du four à chaud et enfumées.

L’argile des montagnes est une argile très jeune, qui vient de naître par décomposition de la roche mère. Elle est à la limite d’être plastique (car la plasticité se forme dans le temps), mais supporte bien le choc thermique – base idéale pour le raku.

J’ai toujours recherché un produit (autant que possible) local. Au Japon, chaque village de potiers s’est développé en travaillant les argiles locales et des difficultés et particularités des ces argiles sont nées les formes typiques de la région. C’est cette relation très proche avec le paysage qui m’entoure que je recherche dans mon travail.

Chercher de la terre dans la montagne, c’est comme une chasse au trésor. C’est un cadeau rare. De temps en temps, on trouve, sur une route d’alpage ou dans une cuvette, une flaque qui a retenu les particules fines qui normalement dévalent les pentes raides avec les eaux pour se déposer beaucoup plus loin dans la plaine. Pendant des balades en montagne ou à la recherche de nos yaks à l’alpage, les yeux rivés sur la terre, tout à coup, je tombe sur un peu d’argile que je ramène dans mon sac à dos.

A la maison la terre est mise au soleil pour sécher ; elle est pesée, diluée en barbotine et mélangée avec une barbotine de ballclay (très plastique) à peu près 3 :1. Le tout est laissé dans un tonneau pour se poser. Quelques semaines plus tard, je verse le mélange dans une grille recouverte de tissu et attends que l’argile prenne la bonne consistence. Ensuite elle est rangée dans la cave jusqu’à l’utilisation.

Les terres indigènes :

Terre de Ferpècle : terre sabloneuse, fragile, légère, à la limite de la plasticité. On ne peut pas vraiment la travailler, on peut l’étaler et juste la poser dans une forme, surtout plus toucher, pas modifier, juste laisser sécher. Mais si elle réussit la cuisson elle est fine, élégante et d’un ton haut et clair : « élégance de la fragilité ».

Terre de Mandelon : sauvage avec ses graines et graviers non-décomposés. Plus plastique, plus forte que la terre de Ferpècle, mais il faut la travailler avec patience et clareté, sinon les gravillons déchirent et font fissurer la forme. Elle a une grande résistance au choc thermique et donne des objets solides, lourds et sauvages avec un aspect de pierre. »

Rosula Blanc | La Giette - CH 1984 Les Haudères | +41(0)79 522 77 70









chercher de la glaise glaciaire

Mélange d'argile liquide


Mélange d'argile liquide


L'argile sèche dans les grilles


Barbotine d'argile dans les tonneaux et dans les grilles en train de se poser



les pièces sont sorties du four à chaud

Enfumage des pièces dans des aiguilles de mélèze


Préparation du bois pour les cuissons


Préparation du bois pour le four


1 2