Rosula Blanc | La Giette - CH 1984 Les Haudères
fr | de | en
26.10.2017

Sri Lanka

Heureuse et fière d'avoir réussi le défi de cet été, de savoir que les granges sont remplies de foin et que les yaks et moi pourrons passer un autre hiver à la Giette, j’ai eu envie d’ouvrir mon horizon au dela de la ferme avant le silence de l’hiver, de bousculer mes habitudes, de faire quelque chose que je n’avais encore jamais fait, de regarder la vie d’un autre point de vue… 

Je suis partie deux semaines en vacances au bord de l’océan, vers la chaleur et la douceur du sud, au Sri Lanka pour suivre une cure ayurvédique, pour dire merci à mon corps pour tout le travail qu’il fournit et pour lui permettre de se nettoyer et se reposer des effets de la borréliose et du long traitement antibiotique.  

C’était la fin de la mousson au Sri Lanka, pas trop chaud, pas trop humide, avec une mer sauvage, peu de monde sur la plage, du vent et des averses journalières courtes, mais abondantes…

J’ai aimé le contact avec la mer, cet élément que je connais si peu ; j’ai aimé être bercée jour et nuit par le son de l’océan, de dormir la porte grande ouverte les rêves rythmés par le chant des vagues …

Aller jouer avec l’eau, me laisser porter, renverser, tirer, pousser, trainer dans le sable de la plage par la force des vagues – je me suis retrouvée danseuse butoh à jouer avec l’élément, à l’absorber avec tout mon être…

Vivre pieds nus, toujours un peu de sable fin entre les orteils…

Les palmiers qui se bercent dans le vent…

Le passage des chauves-souris géantes à la tombée de la nuit…

Les habits légers, porter une longue robe d’été qui flotte dans le vent…

La nourriture végétarienne préparée avec beaucoup d’amour et tellement bien présentée…

Les sourires et la gentiesse des gens…

Les décorations de fleurs partout…

Me laisser vivre dans cette légèreté du sud, observer mon corps qui reprenait de la souplesse avec les massages et les cours de yoga…

Etre assise au bord de la mer la nuit et raconter mon histoire aux vagues…