Rosula Blanc | La Giette - CH 1984 Les Haudères
fr | de | en

Yak (Bos grunniens)

Le yak est un grand ruminant originaire des hauts plateaux de l’Himalaya, où il vit en altitude entre 3000 et 5000 mètres. Les yaks sauvages montent même jusqu’à 6000 mètre dans des régions où la température descend sous 0° degré pendant 8 mois de l’année. Comme la végétation est rare dans ces déserts d’altitude, les yaks doivent parcourir de grandes distances entre les paturages et grimpent dans les recoins les plus perdus de la montagne.C’est grace aux yaks domestiques, plus petits que leurs cousins sauvages, que des êtres humains arrivent à vivre dans ces régions les plus âpres du monde, en dessus de la limite de la forêt. Le yak leur procure lait, viande, laine pour feutre et vêtements, fibres pour faire des cordes, cuivre, os et cornes pour outils et artisanat, ainsi que les bouses qui servent de combustibles pour cuire et se chauffer. Le yak était aussi appelé «the boat of the plateau», car il était longtemps le seul moyen de transport dans les montagnes et les plaines du Tibet. Il est utilisé comme bête de somme et comme monture. On dit qu'un yak peut marcher 20-30km par jour en portant des charges de 50-80kg, dans notre propre expérience sur des voyages de longue duré, nos yaks portaient environ 40kg et on parcourait une moyenne 15km par jour.. De par l’importance qu’il a pour la survie des habitants de l’Himalaya, le yak est central dans leur culture, leur religion et leur vie sociale .


La vache du yak domestique a une hauteur de 100-115cm et pèse entre 200-300kg ; le taureau atteint une hauteur entre 130-155cm avec un poids de 400-600kg. Les yaks ont un garrot prononcé et une queue à longs poils comme un cheval, qu’ils mettent droit en l’air quand ils galopent. Ils ont aussi une longue toison sous le ventre qui les protège du froid quand ils se couchent dans la neige ; une crinière et des franges souvent en boucles qui leur tombent sur le front. Pour le pelage d’hiver, les yaks mettent une épaisse couche de laine qu’ils perdent au printemps. On peut alors récupérer la laine en les brossant. C’est une laine très chaude avec un beau lustre qui peut être filé ou utilisé pour du feutrage. Il en existe de toutes les couleurs, en plus grand nombre des noirs, mais aussi des bruns, des blancs, des gris-argentés et des tachetés (bruns avec crinière blanche et pieds blancs ; ou des blancs mouchetés noir). Dans les lignes qui ont été croisées avec des yaks sauvages, on retrouve souvent la couleur caractéristique de l’espèce sauvage : noir avec le museau gris-argentés jusque sous les yeux et la ligne grise sur le dos. Les cornes des yaks sont relativement longues et tournent légèrement vers l’arrière. Les cornes des taureaux sont souvent très larges et vrillées. Il existe aussi des yaks génétiquement sans cornes qu’on trouve surtout en Mongolie.

Les yaks sont de vrais montagnards à grande endurance, avec de fortes extrémités et des petits sabots solides avec des bords durs qui tiennent sur la glace. Leur configuration anatomique leur permet de se déplacer dans des pentes raides (jusqu’à 55%). Stoïcs, ils gardent leur sang froid dans des situations difficiles. Ils peuvent traverser des rivières en nageant et aiment se baigner quand il fait chaud.

C’est un animal robuste adapté à l’environnement alpin qui est à l’aise dans des pentes abruptes, pauvres et difficilement praticables. Ils peuvent vivre toute l’année à l’extérieur, un simple abris leur suffit. Laissés libres sur un alpage, ils vont choisir des endroits en altitude pour dormir, souvent même en dessus de la prairie et brouter l’herbe rase dans la caillasse à la limite de la végétation. En hiver, dans la neige et le froid, les yaks économisent leur énergie et peuvent rester des heures couchés immobiles dans la neige, protégés du froid par leur pelage épais. Ils réfléchissent avant de se dépenser dans une action. Par contre, quand le printemps vient, on peut souvent les voir jouer, courir la queue en l’air dans les pentes raides et lutter. Malgré leur calme apparent, quand quelque chose les inquiète, ils peuvent être très vifs et brusques. Ils ont une grande légerté et sont à l'aise pour sauter par-dessus des obstacles.